Ingénierie de la reconnaissance des sucres avec applications aux surfaces de microorganismes

Leader du groupe : Michel Dion

L’étude de la reconnaissance des sucres est une thématique en plein essor tant pour l’importance qu’elle revêt sur le plan de la recherche fondamentale que pour ses applications potentielles en chimie médicinale, notamment en stratégies anti-infectieuses ou anti-tumorales. En effet, les cellules eucaryotes et procaryotes sont recouvertes de sucres et ces molécules sont impliquées dans un grand nombre d’interactions intra- ou extra-cellulaires telles que cellule-cellule, cellule-matrice ou hôte-pathogène. Nous cherchons actuellement à générer de nouvelles lectines  : 

  • 1/par une approche génomique et par mutagénèse de lectines potentielles. 
  • 2/par évolution de glycosidases  : ces enzymes, inactivées pour leur fonction hydrolytique, ont une capacité naturelle à reconnaitre des sucres avec une affinité comparable à celle des lectines végétales. Les glycosidases thermostables que nous possédons au laboratoire (fucosidase, -glycosidase, -galactosidase…) nous serviront de base. L’application actuelle concerne le diagnostic et la recherche de nouvelles stratégies thérapeutiques anti-Leishmania, un parasite causant une maladie grave et très répandue dans les régions tropicales, la leishmaniose.

Collaboration avec l’équipe de parasitologie de Rennes (Robert et Florence Gangneux, EA4427, Rennes1).

Membres :

Faculté des sciences UFIP FRE CNRS 3478 Equipe Ingénierie moléculaire et glycobiologie
Dion Michel
Camberlein Emilie

Projet 

Symbioleish : synthèse d’oligosaccharides leishamnien et de lectines spécifiques du lipophosphoglycane (ANR blanc)

contact :Dion Michel, Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. , tél : (+33)251125611
http://www.ufip.univ-nantes.fr/equipes/ingenierie-moleculaire-et/article/theme-2